Premières leçons sur Crépuscule des idoles de Nietzsche by Roche Bruno

By Roche Bruno

« Le livre que je prends l. a. liberté de mettre entre vos mains est peut-être le livre le plus étonnant qui ait jamais été écrit - et, en considération de ce qu'il prépare, c'est presque un fragment de destin ». Les mots par lesquels Nietzsche présente à Taine son Crépuscule des Idoles signale le double dessein qu'il y poursuit : rassembler, d'une half, les grands thèmes de son œuvre (la décadence, le génie, l. a. critique de los angeles métaphysique… ) dans un texte incisif et synthétique, annoncer d'autre half une aube nouvelle dont le crépuscule serait los angeles préfiguration. L'étude de Bruno Roche, professeur en classe préparatoire, permet ainsi au lecteur d'appréhender les principaux thèmes de l. a. pensée de Nietzsche et d'en mesurer l'actualité : de quels avenirs se veut-il le prophète ?

Show description

Read or Download Premières leçons sur Crépuscule des idoles de Nietzsche PDF

Best other social sciences books

Place, Commonality and Judgment: Continental Philosophy and the Ancient Greeks

During this vital and hugely unique e-book, position, commonality and judgment give you the framework during which works relevant to the Greek philosophical and literary culture are usefully situated and reinterpreted. Greek existence, it may be argued, was once outlined by way of the interconnection of position, commonality and judgment.

Lebenswelt oder Natur. Schwacher Naturalismus und Naturbegriff bei Jürgen Habermas

In seinen neueren Veröffentlichungen tritt Jürgen Habermas immer wieder als prominenter Kritiker von Naturalismus und Szientismus auf. Er will die kommunikative Vernunft vor ihrer Reduktion auf die instrumentelle bewahren, ohne dabei hinter die Voraussetzungen dessen zurückzufallen, used to be er nachmetaphysisches Denken nennt.

Extra info for Premières leçons sur Crépuscule des idoles de Nietzsche

Sample text

Certes la connaissance est bien relative à celui qui parle et à la perspective qu'il épouse, mais dans sa relativité, elle est cependant toujours vraie en tant qu'elle révèle l'auto-affirmation, l'exposition du réel ou de la vie. Comme le dit bien J. Granier : « L' Être a pour essence de se montrer mais de se montrer selon une infinité de points de vue. t de transcrire dans nos modes d'expression la manifestation de l' �tre : « En introduisant la notion d'interprétation, Nietzsche impose la définition de l' Être comme "texte" ( .

Comment comprendre alors que cette volonté de puissance soit le fait même de la vie ? Faudra-t-il finir par dire que toute vie est décadence ? Répondre à ces questions et sortir de leurs apories, c'est distinguer l'ordre de la vie et des ins­ tincts par lesquels elle s'expose et se libère d'elle-même dans la plus haute nécéssité, et l'ordre de la conscience ou du je ; la conscience est chez Nietzsche une instance critique, évaluatrice, et l'on sait 1. CrépWlcule des ldoles, Divagations d'un inactuel, chap.

F. Nietzsche, Naissance de la tragédie, nO 14, La décadence de la cu lture, diag nostic d ' u n d ésastre 1 41 restreint tellement le domaine qu'il paraît presque le subordonner aux acteurs, comme s'il le faisait passer de l'orchestre à la scène » · . Euripide réalisera ce que Sophocle a préparé : « Exclure de la tragédie cet élément dionysiaque originel et tout puissant, afin de la reconstruire de fond en comble sur la base d'un art, d'une morale et d'une conception du monde exclusivement non dionysiaque.

Download PDF sample

Rated 4.23 of 5 – based on 43 votes