L’innovation ordinaire by Norbert Alter

By Norbert Alter

Les entreprises contemporaines se caractérisent en most appropriate lieu par le mouvement, résultat d’un flux everlasting d’innovations produisant à l. a. fois engagement et lassitude, remise en ordre et déviance. Cette expérience bouleverse les cadres sociaux convenus et amène les acteurs à se mettre à distance de leurs investissements cognitifs et affectifs. En choisissant d’agir ou de se mettre en retrait, ceux-ci deviennent ambivalents. Le sociologue, quant à lui, cherche à comprendre, non plus le fonctionnement des entreprises, mais ce qui leur permet de « tenir » dans ces alterations et contradictions permanentes.

Show description

Read or Download L’innovation ordinaire PDF

Best other social sciences books

Place, Commonality and Judgment: Continental Philosophy and the Ancient Greeks

During this vital and hugely unique booklet, position, commonality and judgment give you the framework during which works vital to the Greek philosophical and literary culture are usefully situated and reinterpreted. Greek existence, it may be argued, used to be outlined via the interconnection of position, commonality and judgment.

Lebenswelt oder Natur. Schwacher Naturalismus und Naturbegriff bei Jürgen Habermas

In seinen neueren Veröffentlichungen tritt Jürgen Habermas immer wieder als prominenter Kritiker von Naturalismus und Szientismus auf. Er will die kommunikative Vernunft vor ihrer Reduktion auf die instrumentelle bewahren, ohne dabei hinter die Voraussetzungen dessen zurückzufallen, was once er nachmetaphysisches Denken nennt.

Additional resources for L’innovation ordinaire

Sample text

La trqjectoire des innovations 37 Ce que met parfaitement en évidence l'auteur c'est le caractère pro­ grammé de la recherche. Antérieurement discontinu, lié à des décou­ vertes de génie, il est dorénavant intégré dans la stratégie industrielle des firmes. Par exemple, les succès économiques de la firme américaine Du Pont s'expliquent par une capacité institutionnelle à organiser la stratégie de la firme à partir des activités de recherche et développement. La découverte du néoprène puis du nylon représentent par exemple le moyen, selon des procédures de gestion de l'innovation « arborescentes », de mettre au point de nouveaux nylons, des formes d'intégration aux tex­ tiles existant antérieurement, et de redéfinir les procédés de fabrication.

Innovation retours qu'ils permettent de réaliser. Les experts (par ex. Foray, 2000) s'accordent largement sur l'identification de cette situation. Celle-ci semble tout à fait aberrante : une firme disposant de méthodes de gestion modernes est sensée connaître le montant des investissements qu'elle réalise, poste par poste. De même, elle est sensée connaître précisément et rationnellement (du point de vue économique) les raisons pour les­ quelles elle privilégie tel ou tel investissement, ainsi que les avantages qu'elle en tire.

Elle parvient donc à mettre en lumière le fait que des investis­ sements ne trouvent leurs effets, en termes de retour, que sur le plan de la dynamique de l'organisation. Mais elle bute sur le caractère fondamenta- La trqjectoire des innovations 31 lement collectif de ce type de situation. La mise en œuvre d'un système informatique ou robotique suppose ainsi une intrication étroite de diffé­ rents opérateurs. Ceux qui le conçoivent sont souvent obligés de travail­ ler avec les futurs utilisateurs.

Download PDF sample

Rated 4.53 of 5 – based on 17 votes