Le banquier noir : François Genoud by Genoud, François; Laske, Karl; Genoud, François

By Genoud, François; Laske, Karl; Genoud, François

375pages. in8. Broché

Show description

Read or Download Le banquier noir : François Genoud PDF

Best foreign language study & reference books

Language Change and Variation

The examine of language edition in social context keeps to carry the eye of a giant variety of linguists. This examine is promoted by way of the once a year colloquia on New methods of reading edition in English' (NWAVE). This quantity is a variety of revised papers from the NWAVE XI, held at Georgetown college.

Diachronic problems in phonosymbolism

Phonosymbolism, or sound symbolism (Lautsymbolik), is an important aspect of language progress. Many critical students, even though, have appeared it with embarrassment or indifference. A wary reintroduction of phonosymbolism as an element liable for adjustments gone through, in various levels, by way of so much languages may now appear to be so as.

Extra info for Le banquier noir : François Genoud

Sample text

Les journaux de Moscou accusent les banques suisses d' avoir accueilli des fond s très importants que les chefs nazis auraient mis à J'abri dans notre pays ou de les avoir réexpédiés dans la République argentine. La presse américaine s'cst fait e l'écho de ces bruits. Tout dernièrement, une revue anglaise prétendait que les autorités alliées perdaient patience ct qu'elles exerçaient une rude pression sur le conseil fédéral rdin que celu i-ci levât le secret des banques el découvrît les coupables 6J.

Juives. « Les unes et les autres sont aux mains de juifs. Les unes elles autres Ont été forgées par des juifs, dans l'intérêt exclusif d ï sraël. » Dans ces texles, qui n'ont hélas rien d'original à l'époque. l'ignom inie le dispute à la bêtise: « Le juif exècre le travail manuel, explique Paul Bonny. Avez-vous jamais vu une juive épouser un ouvrier ? Avant cette guerre qu' ils ont si passionnément voulue. préparée et provoquée, les juifs étaient plus d'un million en France, pas un seu l ne travaillait la terre, le fe r el le bois, pas un seul s'est jamais courbé sur le sol qui produit le pain, pas un seul n'a consenti à salir ses mains avides au contact du marteau ou de la pioche.

Après ces révélations s ignées, Uhrig aurait été renvoyé en Suisse à la mi-février 1945, pour y reprendre contact avec le SD, au selVice des Américains cette foi s. Pris en charge par la Gestapo à Keeuzlingen, il reprend ses fonction s à Constance et informe le CIC tout en fai sant son travail. Il organise en particuljer de nombreux transports de hauts responsables nazis en direction de Bregenz. En mai 1945, il attend en vain plusieurs jours le contact avec son agent traitant américain, puis il disparaît sans laisser de trace.

Download PDF sample

Rated 4.70 of 5 – based on 32 votes