La citadelle intérieure : Introduction aux Pensées de Marc by Pierre Hadot

By Pierre Hadot

En écrivant ses Pensées, Marc Aurèle bâtit en lui-même une citadelle inaccessible aux problems des passions. Mais cette citadelle, où règne los angeles sérénité, n'est pas une travel d'ivoire dans laquelle il se réfugierait en un égoïsme transcendant; elle est bien plutôt à los angeles fois le haut lieu, d'où l'on accède à un colossal champ de imaginative and prescient, et l. a. base d'opérations qui permet d'agir au loin. Autrement dit, les Pensées sont le livre d'un homme d'action, qui cherche l. a. sérénité, parce qu'elle est l. a. situation integral de l'efficacité, et pour qui l'action humaine n'a de valeur profonde et sturdy que si elle s'insère dans l. a. viewpoint du Tout de l'Univers et de l. a. communauté de tous les hommes. Mais une telle angle n'est autre que le stoïcisme lui-même, précisément sous los angeles forme sous laquelle Epictète l'avait révélé à Marc Aurèle. Lorsque l'empereur s'efforce dans son livre de pratiquer trois disciplines fondamentales: voir los angeles réalité telle qu'elle est, en se libérant de tout préjugé passionnel, accepter avec amour les événements tels qu'ils résultent du cours général de l. a. Nature, agir au carrier de l. a. communauté humaine, il ne fait rien d'autre que de s'exercer dans les trois events de l. a. philosophie telles qu'Epictète les avait définies. Les Pensées s'organisent autour de ce schéma ternaire. C'est pourquoi l. a. présente advent aux Pensées de Marc Aurèle pourra être lue en un yes sens comme une creation au stoïcisme old. N'y aurait-il pas finalement un stoïcisme éternel qui, à travers le temps et l'espace, serait l'une des attitudes possibles de los angeles moral sense humaine?Pierre Hadot est depuis 1991 professeur honoraire au Collège de France. Ses recherches se sont concentrées tout d'abord sur les rapports entre hellénisme et christianisme, puis sur l. a. mystique néoplatonicienne et l. a. philosophie d'époque hellénistique. Elles se sont maintenant orientées vers une description générale du phénomène spirituel que représente l. a. philosophie.

Show description

Read or Download La citadelle intérieure : Introduction aux Pensées de Marc Aurèle PDF

Similar foreign language study & reference books

Language Change and Variation

The examine of language version in social context maintains to carry the eye of a big variety of linguists. This examine is promoted through the yearly colloquia on New methods of examining edition in English' (NWAVE). This quantity is a variety of revised papers from the NWAVE XI, held at Georgetown collage.

Diachronic problems in phonosymbolism

Phonosymbolism, or sound symbolism (Lautsymbolik), is an important factor of language development. Many critical students, even if, have seemed it with embarrassment or indifference. A wary reintroduction of phonosymbolism as an element chargeable for adjustments passed through, in various levels, by means of so much languages may now appear to be so as.

Additional resources for La citadelle intérieure : Introduction aux Pensées de Marc Aurèle

Example text

Nous en avons deja rencontre plusieurs exemples et nous pouvons en ajouter quelques-uns : 1 I ' 'iii '" « Ce qui ne rend pas l'homme pire, comment cela pourrait-il rendre pire la vie qu'il mene? » (II,l1,4). « Ce qui ne rend pas l'homme pire qu'il n'est, n'empire pas sa vie ... » (IV,8). «Tout est ephemere, ce qui se souvient et ce dont il se souvient » (IV,35). II ,,III'' •• Ephemere ... celui qui se souvient et celui dont il se souvient » (VIII,21,2). •• Rien n'est mieux capable de produire la grandeur d'ame » (III, 11 ,2).

Marc Aurele corrige la formule democriteenne, en l'interpretant dans un sens stoicien. Il refuse cette infinite d'atomes qui seraient les seuls principes reels, mais i1 admet le mot nomisti, a condition qu'il soit compris, non pas au sens de<< par convention», mais au sens de<< par une loi ». Pour Marc Aurele, seule la moitie de la formule de Democrite est vraie: <

D'habitude, lorsque Marc Aun~le emploie le mot « Je », i1 s'agit ou de lui-meme, ou de l'homme de bien qui se parle a luimeme. Mais, ici, le « Je >> est celui de l'interlocuteur d'un dialogue que Marc Aurele rapporte. II s'agit tres probablement d'un dialogue qu'Epictete, comme ille fait souvent dans ses Entretierzs, a imagine devant ses auditeurs et que Marc Aurele a recopie. Epictete, notons-le par ailleurs, dit dans ses Entretiens (I,4,23) a ses auditeurs que ce qui vaut vraiment la peine, c'est de travailler a supprimer de sa vie les « helas!

Download PDF sample

Rated 4.61 of 5 – based on 25 votes